MEDITATION(S)
Une pratique quotidienne, un état d’esprit

La méditation est à la fois un état de concentration et de paix et une collection de méthodes amenant à developper des qualités inhérentes de l’esprit : calme, concentration, stabilité, clarté, clairvoyance, compassion, amour, légèreté, plénitude…

Au delà, il est crucial pour nous autres occidentaux de sortir de notre « méthode » pour revenir à l’esprit de toute chose et à l’esprit de la méditation. C’est ce que Khenpo Trinley privilégie dans ses cours hebdomadaires : la posture de l’esprit. Méditer, dans nos sociétés occidentales, relève souvent plus de l’application d’une méthode et même de suivre des consignes sur des applications maintenant, que de poser son esprit en lui-même. Dans la compréhension bouddhiste, la méditation et l’art de méditer, est un moyen habile de sortir de la souffrance. Nous orientons souvent notre méditation dans l’attente de quelque chose de plus, alors que l’art de méditer est l’inverse, en laissant passer les pensées, et notamment les pensées de désir, les volontés de plus ou d’autre chose pour demeurer simplement dans la nature de l’esprit.

Les attentes que vous mettez dans votre pratique ont une influence considérable sur les résultats. Par exemple, à quoi entrainez-vous votre esprit en vous asseyant dans l’attente d’un mieux-être  ? A une augmentation du chérissement de soi, en attendant quelque chose pour soi. Ce n’est pas une mauvaise chose ni une bonne chose en soi, simplement si je sème de l’attention à moi, je récolte plus d’espace pour moi. Si cela peut être vitale à un moment de la vie pour se recentrer, ultimement cela n’est pas bénéfique. Vous devrez lâcher cette attente pour cheminer plus loin sur le chemin de la liberté de l’esprit et du bonheur illimité.  La vue bouddhiste est de sortir de cette attention portée uniquement à soi, pour son propre bien-être, au détriment d’autrui, car elle est à la base de toutes les souffrances humaines -> s’accorder plus d’importance qu’aux autres, l’égoïsme, l’absence d’altruisme.

Un maître de méditation comme Khenpo Trinley saura vous dire et vous donner les pratiques méditatives adéquates pour d’abord vous reconnecter à votre nature fondamentale, puis vous amènera à lâcher tout cela pour trouver la liberté de l’esprit, selon votre potentiel et votre persévérance.

En savoir + sur les méditations hebdomadaires au centre Chadorla 

Menu